design salle d'eau
Publié le - 207 aff. -

Le problème des ponts thermiques

Les ponts thermiques représentent un problème récurrent pour les propriétaires, qui détruisent à petit feu le confort de logement. Un pont thermique est une surface qui se dégrade avec le temps et qui cause de nombreuses déperditions de chaleur à l’intérieur de l’habitat. C’est bien souvent dans ces zones spécifiques que l’on observe les plus gros problèmes d’isolation thermique et d’étanchéité. C’est dans ces cas-là que votre logement devient très mal isolé et consomme bien plus en énergie, chauffage et électricité. Quels sont les différents ponts thermiques et comment les supprimer ?

Les causes des ponts thermiques

Tout d’abord on retrouve les ponts thermiques ponctuels et linéaires, au travers de la jonction entre les dalles, le plancher et les murs de la maison. Ce sont ces ponts thermiques que l’on rencontre très fréquemment. Ces fuites de chaleur peuvent également provenir des conduits d’aération ainsi que des ouvertures des fenêtres et/ou des portes. Par ailleurs, les procédés utilisés dans le cadre de l’installation des isolants de la maison sont aussi susceptibles d’être à l’origine d’une fuite de chaleur : c’est le cas par exemple d’un assemblage de couches isolantes mal réalisées. Les fissures apparentes, le décollement de l’enduit ou encore la dégradation des joints sont également responsables de la déperdition de chaleur.

Les travaux de rénovation pour contrer ces ponts thermiques

Des travaux de rénovation énergétique de type isolation thermique ou ravalement de façade peuvent efficacement lutter contre la création de ces problèmes énergétiques. L’isolation permet de contrer le développement des déperditions thermiques. Celle-ci consiste à poser une enveloppe isolante à l’intérieur ou à l’extérieur de l’habitat. On distingue ainsi l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) de l’isolation par l’intérieur (ITI). Plusieurs matériaux peuvent être sollicités, tels que le polystyrène, l’aérogel, la laine de roche, les mousses et bien d’autres. Leur performance reste variable en fonction de la structure du bâtiment. Leur choix dépend ainsi de la nature de la surface à traiter. On peut rajouter également qu’une isolation thermique permettra aussi d’améliorer l’isolation acoustique des pièces.

Les publications similaires de "blog"

  1. 9 Janv. 2019Comment gérer la chaleur de votre eau à la maison ?297 aff.
  2. 20 Avril 2018Prix d’une baignoire balnéo827 aff.
  3. 24 Fév. 2018Comment le mobilier de bureau influence t-il notre productivité ?529 aff.
  4. 18 Déc. 2017Les avantages d'installer un ballon d'eau chaude dans sa salle de bain466 aff.
  5. 30 Juil. 2017Un spa chez soi644 aff.